Accueil > Galerie > Cédric > Machine de pénitence

Machine de pénitence

lundi 27 octobre 2014, par cedric

Voici ma dernière fig en date, une machine de pénitence de l’Inquisition (ce qui va de soi) commencée il y a déjàlongtemps puis laissée de côté faute de GD où la présenter et de motivation pour la terminer.

L’idée de base est un peu la même que pour le marcheur de pélerinage c’est-à-dire une façade en ogive pour donner un petit syle gothique et des grandes jambes. Dans ce cas-ci il y a un kit et des dessins existants qui donnent quand même une direction plus précise du design tandis que le marcheur était plus free-style.

J’ai donc acheté le kit (en métal) de chez GW et commencé àla découper en petits morceaux pour récuperer les parties typiques des jambes. Rien d’autre ne m’intéressait vraiment dans la version métal car le dessus allait être totallement refait y compris le pilote. Au final seules les "cuisses" subsistent ainsi que deux zones pour les bras et les "épaules". A refaire je pense que je me dirigerais plutôt vers du full scratch car on sent bien l’âge des pièces métal nettement moins précises que le plastique actuel.

J’ai réfléchi au design des jambes pour finalement décider de les faire en 3 parties ce qui en pratique ne doit pas fonctionner beaucoup mais il fallait ça pour obtenir le taille et la dynamique que je souhaitais. La partie centrale, le "mollet" et les pieds sont faits àpartir des jambes de sentinelle classique.

JPEG - 182.2 ko
JPEG - 168.5 ko
JPEG - 177.5 ko
JPEG - 167.7 ko
JPEG - 164.2 ko
JPEG - 176 ko
JPEG - 173.1 ko
JPEG - 162.4 ko
JPEG - 170.7 ko

Les bras aussi sont en 3 parties avec un pince et une scie venant d’un kit ork plastique tandis que les lance-flammes viennent d’une boîte de chevaliers gris. Par après j’ai ajouté des pistons provenant de centurions pour rendre l’aspect général de la machine un peu moins frêle et aussi faire un rappel entre les membres supérieurs et inférieurs qui n’avaient pas assez de similitude àmon goà»t.

Le sarcophage est basé sur une arche venant de la plaque arrière du char lourd de la garde impériale, comme je devais retirer tous les détails intérieurs j’ai choisi de faire un tirage en résine pour que ce soit plus propre.

Le moteur et les détails àl’arrière et le dessous sont des bits divers et variés comme un réservoir de lance-flamme forge world, une tuyère de char, des tuyères de pack de centurion, ... bref du bric-à-brac pour remplir un peu les espaces et marquer l’aspect machine.

JPEG - 136.5 ko
JPEG - 156.3 ko
JPEG - 177.1 ko
JPEG - 164.9 ko
JPEG - 142.8 ko
JPEG - 158.2 ko
JPEG - 167.1 ko

Vient alors la zone la plus délicate ; la pilote. Dès le départ je voulais utiliser la sorcière elfe noire car le bras tendu me plaisait vraiment et cadrait parfaitement avec le dynamisme que j’imaginais. De plus elle n’avait déjàplus trop de vêtements au départ ce qui m’arrangeait aussi.

Sur papier c’était pas mal mais la réalisation s’est avérée nettement plus difficile et j’ai fait l’erreur de vouloir fixer la pilote au plus tôt ce qui a rendu le reste nettement plus compliqué. Pour faire tenir la pilote en place j’ai dà» briser les jambes, retirer pas mal de morceaux ici et là, coller et tiger. Bref il y a eu beaucoup de choses àrattraper et j’ai opté pour un drapé cache-misère sculpté de manière tout aussi misérable. Il y a de bonnes choses quand même mais clairement c’est au final un gros point faible de la pièce surtout que c’est quand même la zone principale.

Les tubes ont aussi été un petit challenge, quelques-uns ont été faits àl’avance, retirés, peints àpart, remis en place mais ce n’était pas la meilleure manière et àla fin j’ai juste mis la plupart des tubes en place (d’abord ceux du fond) puis un coup de peinture et puis une deuxième vague de tubes, ... le résultat final est plutôt pas mal je crois et assez proche de ce que je recherchais comme effet.

La base se voulait plutôt simple, juste quelques marches en pierre et un cadavre de cultiste en train de brà»ler. La première version n’était pas top et le kit des esprits est tombé àpic avec exactement ce qu’il me fallait c’est-à-dire un squelette avec de la fumée. J’ai découpé celui qui me plaisait le plus et retouché la fumée ainsi qu’ajouté deux petites zones supplémentaires.

Ca me paraissait être une bonne idée...

En ce qui concerne le socle de présentation je dois un grand merci àMartyn de chez http://www.modeldisplayproducts.co.uk/ pour le socle en résine, la première commande ayant été égarée par la poste j’ai reçu un deuxième colis (et puis après le premier hum hum) ultra rapido. Service de qualité àprix très acceptable !

JPEG - 143.6 ko
JPEG - 148.5 ko
JPEG - 147.7 ko
JPEG - 153.7 ko
JPEG - 164.4 ko
JPEG - 170 ko

La peinture s’est révélée nettement plus difficile que prévue. D’abord ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas peint et ça se sent àla reprise du pinceau. Ensuite j’ai une nouvelle fois laissé aller mon sens de la surchage et il y a plein de détails ici et làqui rendent l’accès àcertaines zones vraiment difficile voir impossible. Il y a aussi la mauvaise préparation de certaines pièces, j’aurais pà» (ou dà») le voir avant mais ce n’est qu’àla peinture que je me suis rendu compte que ça allait vraiment rendre une peinture propre très compliquée. Et finalement, l’air de rien, j’ai été obligé de changer de marque de pinceau et franchement je trouve que les Windsor&Newton ne tiennent pas la comparaison avec les Raphaë l.

On y ajoute le manque de temps chronique chez les peintres et voilàune machine de pénitence peinte en 10 jours quand même àl’arrache. Au final je suis content du résultat global mais c’est clair que ce n’est pas une belle peinture comme je la voulais. Certainement pas propre et avec beaucoup de défauts. C’est un peu dommage de faire ça àune conversion qui a pris temps de temps en réalisation mais d’un autre côté la conversion n’était pas au top niveau non plus dès le départ.

Bref voilàle résultat final :

JPEG - 363.3 ko
ZOOM
JPEG - 342.2 ko
ZOOM
JPEG - 350 ko
ZOOM
JPEG - 345.8 ko
ZOOM
JPEG - 531.9 ko
ZOOM

Messages

  • Que dire que tu n’as pas déjàdit : la conversion représente visiblement un boulot de fou mais pêche un peu au niveau de la transfo de la sorciere. le cache misere sur les jambes n’est pas top top.
    Quand àla peinture le vert des flammes pique un peu. Je pense qu’en restant plus classique, les flammes se seraient mieux intégrées au reste de la fig.
    Mais bon ce sont des pinaillages, c’est quand même un super boulot. J’aimerais avoir le courage d’entreprendre un tel projet.

    Ps : il y aurait aussi pu avoir des flammes sur les bougies, qui làsont toutes éteintes

    Voir en ligne : http://wolferine-figurines.fr

  • yeapp je suis du même avis de mon camarade, la conversion avec tout les détails est complètement démente mais la pilote ...
    niveau peinture, c est en dessous de ce que tu nous as habitué. Le vert des flammes est vraiment tranchant et l œil se porte directe sur celle ci. dommage.

    en tout cas merci de faire vivre ce site ^^ parce vivi ... des promesses toujours des promesses MDR

    Bisou et a l année prochaine ^^

  • Je ne sais pas comment tu arrives àpeindre ce bordel tout assemblé. Bel exemple de persévérance en tout cas :)

  • je suis vraiment incroyablement fan, ton sens de la surcharge comme du dit, est superbe, et l’inquisition na jamais eu un aussi bon interpréte que toi

    bravo !!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.