Accueil > Qui sommes-nous ? > Axel le magnifique

Axel le magnifique

lundi 27 avril 2009, par axel

je suis né un 4 aoà»t 1973 du coté de Bordeaux, j’ai fait un primaire médiocrement excellent, un collège sans intérêt, un lycée pas mieux servi et une fac excellemment médiocre. J’habite àLimoges avec ma femme et mes trois enfants ce qui tombe pas mal puisque j’aime bien la porcelaine, et je raffole des tartes àla rhubarbe.

pour moi l’aventure commence en 1986, lors d’un voyage en Angleterre. Comme beaucoup, àl’heure où l’internet n’était même pas un fantasme de nos petits copains du Pentagone, j’ai commencé tout seul dans mon coin, àtenter des techniques de ninja qui rétrospectivement peuvent être aisément qualifiées de catastrophiques, àtester des agencements de couleurs rarement heureux, et àimaginer des décors àrendre neurasthénique et suicidaire le plus débonnaire des poissons rouges. Pour une raison encore ignorée de la science et de ma mère j’ai quand même décidé de m’accrocher. Puis vint le jour où l’appel du GD se montra finalement déterminant. En 2000 je rencontre pleins de mecs comme moi, il ne m’en fallait pas plus pour être accroc.

Au fil des années j’ai rencontré des abrutis congénitaux de tout poil, mais vous savez comme peuvent être attachantes certaines bestioles, ce sont devenus des potes. Alors quand les trois pinpins de FullRepent m’ont demandé d’être le premier de leur VIP, que vouliez vous que je fasse ...
je ne comprend toujours pas pourquoi mais ils avaient l’air d’y tenir...

Ce n’est pas sans une certaine émotion que je me souviens de notre premier vrai concours ensemble. C’était chez Cédric, en Belgique. Après 11h de route, ce gentil bibendum me propose un café qui ne me fit pas plus d’effet qu’une piqure de moustique sur le derrière d’un éléphant. J’appris àla fin du WE que cet âne me servait du déca depuis 3 jours ... Vivien, qui a cette époque était encore pré-pubère donc uniquement intéressé par ses peintures, trempait ses pinceaux dans le coca et buvait son gobelet d’eau sale et imbibé de pigments métalliques sous le regard médusé de Victoria Lamb, et David essayait par tous les moyens de capter l’attention de la copine espagnole et Top Model de notre ami Alphonso. Tout aussi espagnol et tout aussi top model d’ailleurs.

Ouaip, c’est comme ça que tout àcommencer. Depuis, aucun concours important n’est envisageable sans une seule de ces trois truites. Avec du recul je pense que ce qui nous lie en dehors d’un amour immodéré pour l’alcool et les femmes, c’est de ne pas se prendre au sérieux. Si leurs théories concernant la mode et les fringues sont particulièrement fumeuses et par certains cotés hautement discutables, en matière de figurines, nous sommes sensiblement sur la même longueur d’onde...ça doit me rassurer... comme la plupart des peintres, je doute continuellement (et avec raison croyez bien que j’en suis très conscient) de la qualité et de l’intérêt de mes travaux, et comme ils sont pareils je me sens moins seul.

Bon je ne fais que défoncer des portes ouvertes, mais j’ai appris avec les Full Repent qu’il fallait souvent répéter 3 fois les même trucs pour qu’ils comprennent. Et encore !!! quand bien même !!! ils ne me croient pas la plupart du temps... nan vraiment je sais pas ce que je fais là...

David :

Axel-François Heibat de Mohrenschildt, rien que ça déjàet on pourrait croire qu’on a déjàtout dit !

De plus Axel est le parfait exemple du mec qu’on rencontre parfois et où on se dit " mais c’est quoi ce connard ?" ! En effet, Axel est de prime abord parfaitement et totalement antipathique. Il se la joue, parle bizarre ( en fait il utilise surtout des mots que j’avais jamais entendu ou lu avant !), étale sa science etc... bref pas le genre de mec qu’on aimerait avoir comme simple connaissance.

La première fois que je lui ai parlé c’était au Louvre, l’année où il jugeait le Golden Demon . On a pas dà» mettre plus de dix minutes pour se dire quelques noms d’oiseaux ! :D et puis je me suis intéressé àlui un minimum, un mec qui d’un coup me tient tête c’est pas courant, ça doit cacher quelque chose. On a commencé àse voir de temps àtemps sur différentes expo, ou bien chez Cédric où on a fait que se charrier pour savoir qui prendrait l’épée en Allemagne, il l’a prise et moi j’ai même pas été pré-sélectionné ! haha ^^

Au fur et àmesure de ces rencontres, j’ai appris àle connaitre et àvoir ce qui se cachait derrière la pointe de l’iceberg et je dois le reconnaitre, ce type est plutôt sympatique ! il a le coeur sur la main, il n’est pas avare de conseil, et àun humour que j’adore ! bref c’est devenu mon ami !

Nous avons créé la liste VIP chez Fullrepent un peu àcause de lui ! Et un figuriniste de ce talent parmi nos rangs est loin d’être négligeable !

Cedric :

Axel de Mortequiche ? Connais pas... c’est qui ? Un ancien baron de Louis XIV ?

Bon sérieux, car la fig c’est sérieux, un petit mot sur Axel : étonnant !!! Ca fait quelques années que je le cotoie et notre première rencontre approfondie m’a montré un gaillard totalement ailleurs de l’image qu’il donne et cultive. Derrière un aspect presque répugnant (car en plus il n’est pas très beau) se cache une personne avec un coeur qui bat, oui, oui, je vous le jure que c’est vrai. Il peint pas trop mal et comme le bon vin s’affine en vieillissant surtout depuis qu’il a arreté de compenser un sale coup de dame nature par des énormes machines orks. Il adore aussi qu’on lui parle de ses deux slayer sword totalement volées, données par des juges sourds, aveugles et complètement ivres.

Bref je l’adore...

Vivien :

Axel ! Quel personnage celui là ! Les premières rencontres fà»rent spéciales ! Je prendrais juste pour expliquer cela en une phrase du grand philosophe chanteur, Didier Super, " Arrête de te la péter !" Faut dire ce même week-end il a eu sa 2éme épée. De plus un aller/retour dans sa voiture avec, àfond, Bach, Mozard, Beethoven et tout le tralala, m’a poussé àcroire que cet homme venait d’une autre planète.
Mais, je me trompais, il faut connaître l’énergumène. Après quelques rencontres lors de GD, la grande rencontre a eu lieu lors de la World Expo ! Quelle semaine !! (hormis le drame) des délires en tout genre et surtout j’ai enfin pu connaître le vrai Axel de Morenjesaispasquoicartropouftyaecrire !!! Il déborde de gentillesse ! Et oui, on ne dirait pas quand on le voit, mais oui !!, c’est quelqu’un qui a le coeur sur la main. Et puis il sait quand même manier le pinceau, et le pinceau gomme... Il intègre le cercle très très fermé de FullRepent et cela risque d’être yabon !!!.

Portfolio

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.